Le musée Bernard Buffet à l’honneur de l’artiste français

Le musée Bernard Buffet

 

L’artiste français Bernard Buffet connu pour ses nombreux tableaux expressionnistes n’a eu que de rares rétrospectives à Paris. Sur les 57 années de peintures, seules 5 rétrospectives ont été réalisées dans la capitale française. Il existe pourtant un musée Bernard Buffet mettant à l’honneur le peintre.

Le musée de Bernard Buffet au Japon

Un musée au nom de l’artiste expressionniste Bernard Buffet fut inauguré le 25 novembre 1973 à Higashino au Japon. Cet établissement fut fondé par Kiichiro Okano. Une extension du bâtiment fut inaugurée en 1988.

La particularité de l’établissement artistique est qu’il s’agit de l’unique galerie au monde dédié exclusivement aux œuvres de l’artiste contemporain Bernard Buffet. En parcourant la galerie, on peut y admirer près de 2000 œuvres de l’artiste.

Les amateurs d’art pourront y admirer plusieurs peintures, mais aussi des aquarelles, dessins, gravures, livres illustrés ou encore affiches produits par Bernard Buffet. Après avoir fermé en 2012 pour des travaux de rénovation, l’établissement artistique a rouvert ses portes en 2013 à l’occasion du 40e anniversaire de la galerie.

Bernard Buffet, un artiste très populaire en Asie

Plusieurs amateurs d’art japonais apprécient énormément les œuvres du peintre français. Son succès est tel qu’il fait partie des rares artistes français à avoir bénéficié d’un musée éponyme de son vivant. L’artiste expressionniste réalise plusieurs expositions rétrospectives au pays du Soleil Levant.

En 1963, il exposa ses œuvres au musée d’Art moderne de Kyoto et Tokyo. Il présenta également ses toiles à 2 reprises au musée Odakyu de Tokyo en 1987 puis en 1995. Des rétrospectives au continent asiatique ont eu lieu à la Galerie Hyundai de Séoul et au Musée des Beaux-Arts de Kaoshiung à Taïwan.

Quelques anecdotes sur l’inauguration du musée Bernard Buffet

L’artiste contemporain Bernard Buffet a été absent lors de l’inauguration de l’établissement artistique qui met à l’honneur plusieurs de ses œuvres. D’après certaines personnes, l’absence du principal intéressé est due au fait qu’il craignait d’être jugé en public lors d’une circonstance officielle. Selon son fils, le peintre aurait regretté cette absence le restant de sa vie.

Cette absence est d’autant plus surprenante quand on sait qu’il a réalisé plusieurs voyages au Japon à tel point que l’archipel nippon lui a inspiré de nombreux tableaux notamment : les Sumo et les Kabuki. Les tendances homosexuelles du peintre expliquent l’amour que porte Bernard Buffet au Japon. Il eut un coup de foudre pour le richissime homme d’affaires Kiichiro Okano, le principal mécène du musée.